Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Téléchargez gratuitement mon livre

"le guide de l'animateur, une heure par semaine pour animer une grande communauté".
Dites moi simplement à quelle adresse je peux vous l'envoyer :

Le guide est également disponible en librairie (FYP éditions 2016 - 20 €)

Demains - introduction

Version imprimable

1) Introduction : Pouvons nous faire quelque chose pour demain ?

Le livre ", la science et les mondes des possibles" est en projet. Les noms de personnes et les exemples proposés sont encore provisoires.

(ajouter les références à la )

Présentation

De tout temps l’homme a cherché à prévoir son avenir. Depuis le XVIIème siècle et l’arrivée de la science expérimentale, il a développé sa capacité à trouver et vérifier des règles reproductibles qui lui permettent de se projeter dans l’avenir. Bien que approche existait auparavant, c'est véritable depuis Newton et Descartes que l'expérimentation et la prévision sont devenus des fondements de la sciences. Ainsi, l’homme a acquis une vision mécaniste et déterministe du monde. Mais si tout est déterminé, pouvons nous encore décider de notre avenir ou devons nous nous contenter de chercher à le découvrir ?

Déroulement du chapitre :

  • Intro : la science est capable de prévoir de plus en plus précisément ce qui va se passer à partir des observations présentes mais dans ce cas quel libre arbitre nous reste-t-il ? (le terme "avenir", viendrait de la même racine que "étranger" : à vérifier...)
  • Obtenir de la connaissance : révélée ou découverte
    • on ne traitera pas ici de la connaissance acquise par nos propres efforts conscients. Il y a d'autres formes de savoir : révélée (religion - , Deux chemins, la révélation ou la raison) transmise par d'autres être humains ou... par notre inconscient
      • Il est difficile de parler d'un type de connaissance à partir d'un autre
    • Qu'est-ce que la réalité ?
    • Trouver des lois de la nature : les succès de la science
    • Couvrir l'ensemble de la réalité
  • Première étape : Observer le réel
    • : les météorites ondiquent que ce qui est au ciel est pareil à la terre
    • pour découvrir il faut tout d'abord observer mais on observe les conséquences et non les lois de la nature
    • Tout est-il observable ? Tout est-il mesurable ?
    • Ce qui reste à observer : ce qui n'est pas facilement observable - infiniment grand, petit, complexe
    • Les statistiques au secours de l'observateur : exemple action d'un médicament
    • Les phénomènes non reproductibles : exemple astronomie, psychologie...
    • de l'observation à l'expérimentation
    • Exemple au début : observation de l'alternance jour et de la nuit
    • Exemple plus tard : Les lunes de Jupiter de ,
    • Mais si on en restait à l'observation, on n'aurait pas les lois de la nature, juste une description
  • En imaginer une cause cohérente : la période mythique
    • Changer notre vision du monde
    • Exemple au début : le char du soleil (voir dans les mythes anciens)
    • Le monde vu de la terre ou du soleil : exemple de Copernic puis de Newton (ce qui est en haut est en bas)
    • L'inspiration en science
    • Comment avoir une vision ?
  • Trouver la loi derrière l'effet : la philosophie et la logique (Descartes et les mathématiques)
    • Utiliser la raison (philosophie) pour démontrer (la logique est crée par )
    • Utiliser les mathématiques (science) pour démontrer
    • Une question de légitimité : Comment les grecs ont-ils fait pour découvrir autant de choses (héliocentrisme, atome…) ? Il y avait des visions du monde différentes suivant les maîtres. C'est l'autorité du maître qui compte. Puis l'autorité devint unique : l'église. il n'y avait qu'une seule réalité possible
    • Exemple au début : Calcul du calendrier
    • Exemple plus tard : La loi des aires, puis la loi de la gravitation universelle
    • La querelle entre
  • Prévoir : la science expérimentale
    • Le monde passé à la moulinette pour vérifier les lois
    • exemple au début : vérification du calendrier et des éclipses
    • exemple plus tard : trajectoire des planètes avec la loi des aires, trajectoire des boulets de canon avec l'attraction universelle
    • Exemple récent : Einstein et la relativité
    • Permet de valider la loi et de pouvoir la réutiliser "Toute science a pour but la prévoyance" Auguste
      • Mais cette approche par la prévision existait avant cependant (cf Ptolémé dont le système géocentrique avait pour but la prévision de la place des planètes)
    • Les outils de la prévision : le calcul numérique
    • Le XVIIème siècle avec et impose une vision expérimentale de la science : la boucle est bouclée - Retrouver le texte comparant l'approche Anglaise et Française au XVIIème siècle (Royal Society versus Acédémie Royale des Sciences)
  • Le cycle scientifique
    • Les 4 étapes du cycle
    • La codification des processus scientifiques a été réalisée par Claude Bernard [1] et Francis Bacon
    • Erreur et approximation
      • Une hypothèse c'est vrai ou c'est faux ? : voir les propositions non décidables : existentielles ou universelle (le fer à cheval au dessus de la porte de Niels Bohr : "tu ne crois tout de même pas à ce genre de choses ?" "non, mais je n'ai pas entendu dure que cela ne marche pas"
    • Le chercheur coincé entre les convaincus
  • Le cycle brisé
    • La science des grecs
    • les pseudos-sciences
    • les epicycles
    • Le rasoir d'occam
    • la science mécaniste
    • Les paradoxes
    • sortir de la crise
  • Mais si tout est prévisible, quelle place reste-t-il à l'homme et au ?
    • Pourtant l'approche scientifique actuelle comporte des contraintes : Il faut des phénomènes prévisibles, reproductibles, observables. Mais tout est-il prévisible, reproductible, observable ?
    • Peut-on élargir le champ de la science pour prendre en compte de nouveaux phénomènes (physique fondamentale, sciences humaines et sociales…) ? Que deviendrait alors l'approche scientifique ?
  • Y a-t-il un sens à chercher un lien entre les sciences ? (c'est le fondement même de la complexité dont Von Neuman disait que ce serait la science du XXIème siècle). par ailleurs, l'analogie avec des aspects a priori très différents est également un mode de recherche (voir "nouvelle vision" dans le cycle scientifique)
  • Ce livre ne peut pas être complet (il manque peut être des exemples qui auraient pu être évidents tant le champ de la connaissance scientifique est large) il peut même comporter des erreurs. Mais il est là pour faire réfléchir : si les failles de ce livre créent des espaces qui permettent d'y aposer sa propre pensée pour lui permettre de réfléchir au nouveaux paradigmes nécessaires pour notre société, alors il aura atteint son but.
[1] Claude Bernard
"Ces travaux s'appuient sur une méthode rigoureuse qui devait s'avérer extrêmement féconde : l'observation des phénomènes (par exemple la libération de glucose par le foie) doit conduire à élaborer une hypothèse explicative (le foie stocke le glucose sous forme de glycogène et le libère en fonction des besoins de l'organisme). L'hypothèse n'est qu'une explication temporaire : soumise à l'épreuve de l'expérience, elle peut être réfutée par les résultats obtenus et conduire à de nouvelles hypothèses ; vérifiée, elle devient une explication. C'est de cette manière que progressent depuis C.Bernard les sciences biologiques."


Articles à propos de "Demains - introduction" :

Trier par : Date, Titre