Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Téléchargez gratuitement mon livre

"le guide de l'animateur, une heure par semaine pour animer une grande communauté".
Dites moi simplement à quelle adresse je peux vous l'envoyer :

Le guide est également disponible en librairie (FYP éditions 2016 - 20 €)

Comment mettre de l'émotionnel dans nos messages

avec Emmanuelle Sinopoli

Mots-clés :

Cette semaine, Emmanuelle Sinopoli, facilitatrice en intelligence collective et émotionnelle, nous explique comment rédiger des messages qui prennent en compte ce qu’il y a de plus humain en nous : nos émotions.

Quand le groupe s'essouffle...

… il faut être prêt

Mots-clés :

 Après l’euphorie du démarrage, il arrive que certains projets voire l’ensemble de la communauté s'essouffle.

C’est une phase normale dans la vie d’un groupe, mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’y préparer !

Comment faire des choix à plusieurs : consentement et rough consensus

Qui est contre plutôt que qui est pour…

Mots-clés :

Il n’est pas facile de faire le meilleur choix, même quand on est plusieurs. Le vote ou le consensus sont deux façons de faire des choix collectifs, mais chacun pose ses propres problèmes. Une piste intéressante consiste à s’intéresser à ceux qui sont contre plutôt qu’à ceux qui sont pour.

Comment prendre en compte le niveau de maturité du groupe

Les trois étapes de maturité que passent tous les groupes

Mots-clés :

Parfois on attend trop d’un nouveau groupe en pensant qu’il va s’organiser tout seul parce que ses membres sont tous des êtres adultes et matures. Mais un groupe est bien plus qu’un ensemble de personnes, tout comme nous sommes plus que l’ensemble de nos cellules… Un groupe a sa propre évolution et passe par des stades enfants adolescent et adultes quels que soient ses membres. Prendre en compte cela permet d’éviter bien des déconvenues.

Les Metacartes “faire ensemble” pour enrichir l’animation de vos rencontres

Lilian Ricaud présente des cartes qui donnent la recette de divers formats d’animation en fonction de ce que vous voulez faire

Mots-clés :

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans toutes les formats  d’animation : Quel brise glace commencer pour démarrer une rencontre ? quelle méthode d’animation utiliser suivant notre objectif : présenter des pitchs de projets, soutenir un porteur projet, écrire ensemble ? Comment évaluer collectivement ?  Les Metacartes développées par Lilian Ricaud et Mélanie Lacayrouze vont vous permettre d’enrichir vos animations facilement.

Faut-il parfois ne pas coopérer ?

Nous voulons coopérer, mais pas être des “pigeons”... Comment faire ?

Mots-clés :

 J’espère que vos vacances ont été régénérantes ! Avec la rentrée, voici le retour des trucs d’animation ces courtes vidéos hebdomadaires pour vous aider dans l’animation de votre groupe.

L’humain est un animal social qui coopère assez naturellement. Il peut également se montrer égoïste et privilégier ses intérêts personnels. En général, nous voulons bien coopérer mais nous voulons que ce soit réciproque pour ne pas nous retrouver “les dindons de la farce”... La théorie des jeux s’intéresse à la façon de choisir de coopérer ou non, quand on ne sait pas ce que l’autre va faire. Elle a permis d’identifier une stratégie qui s’avère efficace pour favoriser la coopération : la méthode CRP.
Petit ajout après coup :
Mimkounda dans les commentaires Youtube donne un site extrêmement intéressant (en anglais) pour tester les stratégies du dilemme du prisonnier itératif : https://ncase.me/trust/ (combien allez-vous faire de points avec CRP ou une autre stratégie ?) 

Estime et prestige : les deux facettes de la reconnaissance

Comment apporter de la reconnaissance pour encourager l’implication, sans en subir les dérives…

Mots-clés :

La coopération est basée en grande partie sur des mécanismes de reconnaissances qui encourage chacun à s’impliquer plus. Mais il existe de nombreuses dérives comme encourager ceux qui parlent le mieux plutôt que ceux qui font le plus ou encore s’arrêter de faire dès que l’on a obtenu la reconnaissance… Pour mieux utiliser la reconnaissance au sein d’un groupe, nous allons devoir distinguer l’estime et le prestige

La tragédie des 3C : un peu d’incohérence dans le groupe… mais pas trop

On ne peut pas avoir en même temps la complexité, la complétude et la cohérence, il faut choisir !

Mots-clés :

En général, on place la cohérence comme une valeur au-dessus de tout. Mais à y regarder de plus près, on ne peut pas tout avoir en même temps : la complexité (c’est à dire éviter le simpliste binaire : les bons et les méchants), la complétude (éviter que certains se retrouvent jugent et partie) et la cohérence. Et si on acceptait une part d’incohérence pour trouver le meilleur équilibre ?

(pour en savoir plus, lien vers un article plus complet
)

Plus d'articles :