Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Venez découvrir mon dernier livre

Téléchargez le guide de l'animateur
Si vous souhaitez l'avoir au format papier, l'offrir ou simplement me soutenir,
vous pourrez l'acheter ici prochainement

Présentation du livre


Réseaux opérationnels IPv6

Version imprimable

26 octobre 2001
Les réseaux IPv6 sont en cours de déploiement en France et dans le monde. Des opérateurs traditionnels et des opérateurs mobiles ouvrent leurs réseaux IPv6. L'Interconnexion est assurée par le 6TAP basé à Chicago. D'autres lieux d'interconnexion (peering) sont en préparation.


Le début du déploiement

 

Des réseaux expérimentaux existent depuis 1996. Aujourd'hui, les premiers services IPv6 opérationnels apparaissent.

 

4 grands domaines poussent à une adoption rapide d'IPv6 :

  • L'Internet Mobile ( L'accès partout et tout le temps implique une liaison permanente qui nécessite une adresse pour chaque objet)
  • L'Internet à la Maison (chaque objet doit être pourvu d'une adresse fixe pour pouvoir être contacté par une personne ou un autre objet)
    Si les 43 millions de PC ont les ressources suffisantes pour faire tourner une double pile IPv4/IPv6, il n'en va pas de même des objets communicants (appliances). Ils devront intégrer IPv6 dès le début avant leur prolifération sinon l'arrivée d'IPv6 serait considérablement ralentie à la maison.
  • Les nouveaux pays émergents (qui ont besoin d'un grand nombre d'adresses)
  • Les nouveaux services professionnels (besoin de Qualité de Service...)

 

L'attribution des adresses IPv6

 

L'IANA (l'ancêtre de l'Icann) a annoncé les premières allocations publiques d'adresses IPv6 le 14 juillet 1999.

 

Les premiers "IPv6 top level prefix" ont été attribués à la mi-1999 par l'APNIC (Asie/pacifique), ARIN (Amérique du Nord) et RIPE NCC (Europe).

 

"The Address Supporting Organization" (ASO) créé par l'Icann en août 1999 gère les adresses IP.

 

Rénater et IPv6

 

En France Renater relie le monde académique.

 

Le réseau Rénater 2 est opérationnel :

  • Il a des dorsales à 155Mbits/s et 34Mbits/s (plus une boucle sur Paris à 2,5Gbits/s et une liaison Paris Lyon à 2 X 155 Mbits/s).
  • Il est actuellement relié :
    • Au réseau européen Ten 155 qui doit devenir le réseau "Giant" en 2001 en passant au Gbits/s
    • Aux Etats-Unis avec une liaison à 600 Mbits qui peut évoluer jusqu'à 2,5 Gbits
    • Au noeud américain des réseaux haut débits Startap par une liaison à 155 Mbits/s
    • Au SFINX (Service for French INternet eXchange), noeud d'interconnexion français à 155 Mbits/s (la liaison passe à 1Gbits/s)

 

Le réseau Renater 2bis ouvre en janvier 2001 :

  • Les liaisons 34 Mbits/s devraient passer à 155 Mbits/s,
  • Les liaisons 155 Mbits/s devraient passer à nX155 Mbits/s ou à 622 Mbits/s
  • La boucle parisienne devrait passer de 2,5 Gbits/s à 8 Gbits/s
  • Lyon devient un deuxième noeud important

 

L'étape suivante sera Renater 3.

 

Une expérimentation sera lancée pour relier Rouen Nancy, Paris, Strasbourg et Stuttgart (PLAGE : PLAte-forme Gigabit Expérimentale)

 

Les différents services proposés sur Renater sont :

  • Service IPv4 (en Ip sur ATM)
  • Service ATM avec possibilités de Réseaux privés virtuels (VPN)
  • Service IPv6 (prochainement)
  • Service multicast (diffusion d'un même contenu en plusieurs endroits) par le FMBone
  • Service SFINX (ouverture vers le reste de l'Internet)

 

Le service IPv6 de Renater relie directement (sans passer par IPv4) :

  • Paris, Rennes, Grenoble, Nancy, Strasbourg (prochainement)
  • le SFINX français l
  • e G6Bone (réseau expérimental français)
  • prochainement Belnet v6 en Belgique
  • Euro-ipV6 le réseau européen ipV6
  • Le 6-TAP, le service IPv6 du Startap

 

Les autres réseaux IPv6 opérationnels

 

ESnet a créé l'initiative 6REN pour aider l'émergence de fournisseurs d'accès IPv6.

 

Le premier fournisseur mondial mobile sur IPv6 est Smartone à Hong-Kong : il a terminé en octobre 2000 le premier réseau mobile IPv6 pilote mis en place par British Telecom. Il teste actuellement 5 scénarios d'interconnexion.

 

British Telecom met également en place un fournisseur d'accès IPv6 pilote avec Japan Telecom et teste des accès IPv6 à Londres, Cambridge et Adastral Park. Il a également mis en place un "tunnel broker" avec Microsoft.

 

Le projet européen 6INIT, doté de 4,2 Millions d'euros et d'une durée totale de 16 mois teste un réseau européen IPv6 (http://www.6init.org/)

 

Nokia a annoncé un premier réseau IPv6 sur GPRS.

 

Zarma est un nouveau fournisseur d'accès spécialisé sur IPv6.

 

Le Japon est probablement le pays ayant la stratégie la plus agressive sur IPv6 (pratiquement tous les fournisseur d'accès sont prêt à y aller). IIJ (Internet Initiative Japan) a déjà commencé officiellement à offrir le service.

 

NTT est extrêmement agressif sur IPv6 et veut mettre en place rapidement un réseau mondial en IPv6 natif. Il a démarré au japon un service pilote OCN sur des liaisons spécialisées avec une centaine de partenaires. Il participe également au projet européen 6INIT.

 

En France le VTHD (Vraiment Très Haut Débit) de France Telecom intègre IPv6

 

Interconnexion IPv6 (peering)

 

Le 6TAP est la première expérience de peering IPv6 en production. Il a été mis en place par ESnet et Canarie. Il est situé au Startap à Chicago, le principal lieu d'interconnexion des réseaux haut débits.

 

D'autres initiatives majeures de point de peering sont en préparation (Tokyo, Amsterdam, Allemagne, divers sites aux USA, etc...)

 

Références

  • Compte rendu du 14ème congrès DNAC pour la FING (Paris, 14-17 novembre 2000)
  • Compte rendu de la conférence Globecom 2000 (San Francisco, 27 novembre - 1 décembre 2000)
  • Tutoriel sur IPv6 de Laurent Toutain