Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Venez découvrir mon dernier livre

Téléchargez le guide de l'animateur
Si vous souhaitez l'avoir au format papier, l'offrir ou simplement me soutenir,
vous pourrez l'acheter ici prochainement

Présentation du livre


IPv6

Version imprimable

Résumé :

IPv6 est la nouvelle version du protocole Internet. Il apporte principalement un plus grand nombre d'adresse, la facilité de configuration et la mobilité.

Il intègre également la sécurité, la qualité de service et le multicasting.

Le déploiement a commencé fin 2000 et il se fera progressivement avec une longue période de cohabitation entre l'ancien et le nouveau système.

Définition

raccourci de "Internet Protocol Version 6", IPv6 est le protocole Internet de nouvelle génération ainsi conçu par l'IETF (Internet Engineering Task Force). Il doit succéder à l'actuel protocole IPv4.

Ce qu'apporte IPv6

Le protocole IPv6 apporte 3 évolutions majeures

  1. Le nombre d'adresses disponible est infiniment plus grand pour permettre à toutes les personnes mais aussi aux objets d'en avoir une.
  2. Le protocole dispose de l'auto-configuration (plug and play) ce qui facilite grandement sa mise en oeuvre
  3. Les mécanismes qui permettent la mobilité sont plus efficaces (il s'agit d'une version améliorée de Mobile IP)

Si la motivation principale de développer IPv6 était d'augmenter le nombre d'adresses disponibles, des extensions ont progressivement été intégrées dans le standard. Ainsi, IPv6 regroupe également d'autres fonctionnalités :

  • Il sait gérer l'inaccessibilité d'un voisin (par exemple lors de la déficience d'un routeur)
  • Il inclut en base la sécurité (il s'agit en fait du standard IPsec, mais l'élimination du mécanisme de traduction d'adresse - NAT - permet une utilisation sécurisée de bout en bout).
  • Il intègre la qualité de service (QoS). Les mécanismes sont les mêmes que pour IPv4 (diffserv et intserv). La QoS est traitée directement dans l'entête des paquets sans necessiter de regarder plus profondément à l'intérieur du paquet.
  • Il permet également le multicasting (envoi d'un seul flux de donnée, tel qu'une émission vidéo, à un grand nombre de personnes, alors qu'avec l'Internet normal il faut envoyer un flux par personne).

Pour Max Hata de NTT (la filiale téléphone mobile de l'opérateur japonais), IPv4 connectait les ordinateurs ; IPv6 connectera les hommes.

IPv6 c'est pour quand ?

  • Des réseaux expérimentaux tournent depuis 1996
  • Les produits et les systèmes d'exploitation intègrent de plus en plus souvent IPv6
  • Les réseaux opérationnels se mettent en place depuis la fin 2000
  • Il n'y aura pas un basculement complet d'IPv4 vers IPv6 un jour donné, mais plutôt une transition en douceur avec des bulles IPv6 à l'intérieur d'un monde IPv4. Progressivement (vers 2010 disent certains analystes) il restera des bulles IPv4 dans un monde IPv6.

Pour en savoir plus - Les offres de produits IPv6

  • 3com, FreeBSD 4.X, NetBSD, Linux 2.2, IBM AIX, Hitachi, Nortel, Sun SOLARIS et Trumpet ont des offres qu'ils supportent
  • CISCO est en Beta Test (IOS 12.1) et devrait supporter les produits à partir de mars 2001
  • Microsoft est également en Beta test et devrait intégrer IPv6 sur le CD de Whistler (la prochaine version de Windows 2000) pour les développeurs et l'intégrer complètement à la prochaine version majeure (les deux piles IPv4 et IPv6 seront installées)
  • Compaq (true64 et OpenVMS) et Hewlett-Packard ont des offres en Beta test
  • Apple va avoir une offre prochainement (car Mac OS X est basé sur un noyau BSD)
  • Les vendeurs de mobiles préparent leur offre (Ericsson, Nokia...)
  • les opérateurs d'Internet sur le câble doivent installer le protocle DOCSIS et cela prendra du temps

Ce qui pousse et ce qui freine

4 grands domaines poussent à l'adoption rapide d'IPv6 :

  1. L'Internet Mobile ( L'accès partout et tout le temps implique une liaison permanente qui nécessite une adresse pour chaque objet)
  2. L'Internet à la Maison (chaque objet doit être pouvu d'une adresse fixe pour pouvoir être contacté par une personne ou un autre objet)
    si les 43 millions de PC ont les ressources suffisantes pour faire tourner une double pile IPv4/IPv6, il n'en va pas de même des objets communiquants (appliances). Ils devront intégrer IPv6 dès le début avant leur prolifération sinon l'arrivée d'IPv6 serait considérablement ralentie à la maison.
  3. Les nouveaux pays émergents (qui ont besoin d'un grand nombre d'adresses)
  4. Les nouveaux services professionnels (besoin de Qualité de Service...)

Plusieurs facteurs peuvent cependant ralentir le déploiement d'IPv6 :

  • Les applications doivent être converties. Ce travail n'est pas très complexe en soit, mais il existe un très grand nombre d'applications concernées.
  • Les systèmes pour l'utilisateur final et les serveurs doivent entrer en phase de production et être supportés
  • Il manque encore des routeurs de haute performance compatible IPv6

Vint Cerf : Co-inventeur du réseau Internet expliquant qu'après s'être concentré sur les réseaux, il fallait se concentrer sur les applications :"On passe de IP au dessus de tout, à IP en dessous de tout".

Les utilisateurs ne poussent par vers IPv6 (ils ne savent pas de quoi il s'agit et il devient de plus en plus invisible dans les objets), mais les nouvelles applications que permettent les fonctionalités d'IPv6 pousseront la demande.

Ainsi les applications peer2peer (connexion directe entre postes telles que Napster ou Gnutella) transforment chaque poste en serveur. Les statistiques d'utilisation du réseau à l'université des Santa Cruz montrent qu'à l'arrivée de Napster (septembre 1999) le débit s'est rééquilibré entre les débits descendants et les débits montants.

Pour quels usages :

IPv6 permet un adressage plus fiable et la sécurisation des données transportées sur la totalité du réseau. Du point de vue applications, les bénéfices de IPv6 touchent le commerce électronique, le multimédia en temps réel (streaming média, visioconférences).

Mais avant tout IPv6 marque le véritable début de l'Internet mobile accessible partout et tout le temps ainsi que l'extension de l'Internet pas seulement aux hommes mais aussi aux objets communicants.

Références :
- Présentations :
. le protocole Internet Nouvelle Génération (anciennement appelé IPNg) ;
. une vue d'ensemble de IPv6 sur le site de l'ISOC (Internet Society) ;
. IPv6.org, la page d'information sur le protocole ;
. 6Bone et 6Ren, deux réseaux dédiés aux expérimentations sur IPv6 ;
. IPv6 par l'IETF ;

- En France :
. le site du CNRS,
. le réseau G6Bone et les projets animés par le Groupe G6 ;
. IPv6, l'un des axes de recherche de l'INRIA ;
. IPv6 et mobilité, document présenté sur le site de l'ISOC France.

- En Europe :
. le Centre de Recherche de l'Université de Lancaster ;
. DAREnet, le réseau Danois basé sur IPv6 ;
. l'Université de Münster qui abrite l'équipe du projet d'expérimentation.

- Dans le reste du monde :
. le site (en reconstruction pour le moment) de l'APAN (Asia Pacific Advanced Network) ;
. le potentiel de ce protocole vu par la NASA ;
. les projets japonais KAME, TAHI et WIDE.

Acteurs (principales entreprises) :

 

- en France :
. Bull, Dassault AT Telecom

- en Europe :
. Allemagne : Deutsche Telekom AG
. Danemark : Telebit Communications
. Grande Bretagne : UUNET UK :

- aux Etats-Unis :
. Bay Networks

- dans le reste du monde :
. Japon : NEC ; Yokogawa Digital Computer

Les responsables :
. Alain Durand, chercheur chez Sun et co-fondateur du réseau G6
. Bernard Tuy, chercheur à l'UREC et co-fondateur du réseau G6
. Francis Dupont et Laurent Toutain, à l'ENST Bretagne

Sources : http://www.fing.org/index.php?num=1893,4 et http://www.fing.org/gfsi/index.php?id=1893

Copyright © AFING, association loi 1901 - Fondation Internet Nouvelle Génération - Reproduction encouragée sous réserve de citer la source


Jean-Michel Cornu - 30 octobre 2001