Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Venez découvrir mon dernier livre

Téléchargez le guide de l'animateur
Si vous souhaitez l'avoir au format papier, l'offrir ou simplement me soutenir,
vous pourrez l'acheter ici prochainement

Présentation du livre


Fiche technique sur les boîtiers intermédiaires

Version imprimable

1. Les boitiers intermediaires (middle box)

Il existe de plus en plus de boîtiers intermédiaires (middle boxes) dans les mises en œuvres d'Internet. Certain peuvent se révéler poser des problèmes du principe de base de l'Internet d'une communication "end to end".

Petit à petit se constitue des " walled gardens " (jardins clôturés) ou des réseaux sont isolés du reste de l'intermédiaire par des boîtiers intermédiaires.

2. BOF sur une taxonomie des boîtiers intermédiaires (MIDTAX)

Cette BOF a proposé d'étudier une taxonomie possible pour mieux identifier les boîtiers intermédiaires en terme de :

  • Couches basses ou couches hautes
  • Boîtiers pour optimiser ou boîtiers fonctionnels
  • Intermédiaire explicite (par exemple un proxy) ou implicite
  • est-ce que le système plante en cas d'erreur ou permet-il de redémarrer
  • etc.

(ce découpage doit être pris comme une aide et non pas au sens trop littéral)

Les boîtiers qui proposent des services sur les couches basses (niveau transport) incluent :

  • Les boîtiers NAT (Traduction d'adresse entre une entreprise et les quelques adresses ip dont elle dispose, visibles de l'extérieur)
  • Les boîtiers NAT-PT (utilisés pour traduire des adresses Ipv6 en Ipv4)
  • Les proxies améliorant les performances de transport
  • Les systèmes d'équilibrage de charge au niveau IP
  • les pare feux au niveau IP
  • etc.

Les boîtiers qui proposent des services sur les couches hautes (niveau application) incluent :

  • les pare feux au niveau application
  • les gateways au niveau application
  • les transcodeurs
  • les proxies (proxies http, proxies d'interception et les proxies SIP)
  • les serveurs de cache HTTP
  • les serveurs DNS avec astuces (partage de charge ainsi que les "2 faced DNS" qui donnent des résultats différents vu de l'extérieur ou de l'intérieur)
  • Les boîtiers de distribution d'application et de contenus (qui utilisent souvent des astuces avec les URL et redirigent les requêtes HTTP)
  • Le multicast au niveau applicatif
  • Les boîtiers de capture de paquets (par exemple dans les hôtels, les boites qui vous force à payer)
  • Les systèmes d'anonymisation
  • etc…

Un des buts de cette taxonomie est d'identifier si d'autres travaux actuellement non pris en charge dans les groupes de travail devraient être initiés.

Parmi les questions posées par la BOF :

  • Cette taxonomie est-elle utile (les avis étaient très variés mais finalement l'utilité de la démarche est apparue claire à l'assistance) ?
  • Quel principe de design des protocoles nous aide à prendre en compte une telle variété de boîtiers intermédiaires ?

3. Les autres travaux sur les boîtiers Intermédiaires à l'IETF

Il existe déjà plusieurs travaux à l'IETF sur les boîtiers intermédiaires

  • Middlebox Communication (midcom) dans le domaine " services de transport "
  • Web Intermediaries (webi) dans le domaine " services applicatifs "
  • Content Distribution Internetworking (cdi) dans le domaine " services applicatifs "
  • Open Pluggable Edge Services (opes) dans le domaine " services applicatifs "
  • etc.

Source : Fing 

Copyright © AFING, association loi 1901 - Fondation Internet Nouvelle Génération - Reproduction encouragée sous réserve de citer la source